La pornification du monde et les sionistes

Alors que le Sénat américain envisage un projet de loi anti-BDS (Boycott Divest Sanction) ainsi que des milliards d'”aide” à l’Etat terroriste sioniste, rappelons-nous une histoire oubliée. Saviez-vous qu’Israël a militarisé la pornographie ? Cette situation a été signalée en 2002 par un certain nombre de médias. C’est ce que rapporte un article des archives de Reason.com :
 
 
Lorsque les habitants palestiniens de Ramallah, la ville assiégée de Cisjordanie, ont allumé leur téléviseur ce week-end, ils n’ont pas vu les informations ni les programmes habituels de l’Autorité palestinienne, mais des extraits de films pornographiques.
 Trois des quatre chaînes de télévision de Ramallah, siège de Yasser Arafat, ont été occupées par les troupes israéliennes. La station de télévision restante de la ville était en train de faire une recherche au bas de l’écran en expliquant que les clips pornographiques étaient l’œuvre des forces d’occupation. “Nous exhortons les parents à prendre des précautions” disait-il.
 
Israël n’hésite pas à exposer les familles et les enfants à la pornographie contre leur gré. Je veux dire, à quoi on s’attendait ? Ils ne sont pas en dessous du meurtre d’enfants, donc les exposer à des images sexuelles est un pas en avant en ce qui concerne la moralité sioniste.
 
Remplacer les nouvelles et autres programmes palestiniens par de telles émissions augmente également le stress et la frustration de la population. N’oubliez pas que les habitants de Ramallah n’ont pas pu quitter leur maison, même pour faire leurs courses. Leur besoin d’information était intense. Les forces israéliennes ont la possibilité de retirer complètement les chaînes de télévision de l’antenne. Au lieu de cela, ils les ont laissés en activité, mais en diffusant des images de “remplacement”. La pornographie a peut-être été encore plus démoralisante que l’absence totale de programmation.
 
C’est leur logique de malade. Ils occupent une ville musulmane, forcent les habitants à entrer chez eux, puis s’assurent que leurs télévisions ne diffusent que de la saleté.
 
Les effets psychologiques néfastes de la pornographie sont bien connus des professionnels de la santé et, sur le plan islamique, nous en comprenons les effets spirituels négatifs. Comme l’assouvissement à tout vil désir (shahwa), la consommation de pornographie déforme et souille une personne. Cela crée une dépendance, et lorsqu’une personne devient dépendante de quelque chose, elle peut être facilement contrôlée. C’est ainsi que la promotion des bas instincts peut être utilisée comme une arme. C’est une arme que Shaytan utilise depuis le début de notre création. Et c’est une arme que les agents de Shaytan utilisent en force aujourd’hui.
 
Les sionistes semblent être les premiers à avoir utilisé ce type d’arme contre les musulmans dans un scénario de guerre réel, mais la pornification générale de la culture peut avoir le même effet néfaste sur de longues périodes. La promotion du zina et des comportements homosexuels s’inscrit également dans cette stratégie de souillure. Lentement amener de plus en plus de gens à s’engager dans ce comportement ou le juger normal. Est-ce une coïncidence si les plus grands promoteurs des LGBT en Occident et en Orient sont aussi de grands sionistes et si certains des plus grands producteurs de pornographie dans le monde sont sionistes ?
 
C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles BDS est si importante. Les sociétés du monde entier doivent avoir le droit de faire pression économiquement sur l’Etat sioniste pour sa guerre contre l’humanité.

Auteur de l’article : Rayan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *