Le roman des Janissaires

J’ai dévoré les 500 pages du roman des Janissaires en un peu moins d’une semaine. C’est du très lourd, surtout pour un premier bouquin, de la part de notre frère Issâ Meyer de Ribât. Pour ceux qui souhaitent l’acheter, il est disponible ici.

Contrairement à ce que le titre laisse penser, non seulement ce n’est pas un roman puisque le livre traite de faits historiques, mais en plus il ne parle pas que des janissaires.
C’est plutôt un livre sur l’histoire de l’empire ottoman, avec une emphase sur les janissaires et leur mode de vie qui marqua considérablement l’Empire, en bien comme en mal.
Je ne vais vous spoiler l’histoire, on suit la montée en puissance des ottomans, leur apogée puis leur déchéance la plus totale. Le tout avec la description des plus fameuses batailles et du mode de vie dans l’Empire (entre autre).

Parmi les leçons à en tirer (selon moi) : 
– Les principaux ennemis des musulmans ont toujours été les musulmans : sectes soufis délirantes, chiites, complots purement mondains dans le but d’accéder au pouvoir, révoltes de soldats qui ne cherchent que de l’argent et non la victoire de la religion, dirigeants trop occupés par les plaisirs de ce bas monde qu’à prendre soin du dépot qu’Allah leur a confié, etc.

– l’incapacité des musulmans à se remettre en question : soit on imite les kuffars à 100% (modernisation administrative, mouvement jeune-turc), soit on continue à suivre des traditions complètement dépassés.

– ceci se reflète dans les systèmes politiques en place dans le monde arabo-musulman. Dans l’exemple ottoman, le système de monarchie absolu à causé en grande partie la perte de l’empire une fois que les sultans au pouvoir étaient faibles ou mauvais. Aucun pays musulman n’a, à ma connaissance, réussi à adopter un système authentiquement islamique et viable. Soit on imite les kuffars et leurs pseudos démocraties, soit on a des tyrans ou des monarques absolus.

Auteur de l’article : Rayan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *