Les femmes préfèrent le patriarcat

Ok, évidemment ce n’est pas une info. C’est une de ces choses que tout le monde sait, du moins au niveau subconscient, mais qu’il ne veut pas admettre.

(Toutes les citations sont tirées d’un article de Psychology Today) 

Les recherches suggèrent que les femmes trouvent en fait les hommes sexistes attirants. Gul et Kupfer ont récemment publié des travaux de recherche dans lesquels ils ont mené de multiples expériences, testé l’attirance des femmes pour différents types d’hommes et mis en évidence les motivations des femmes.

“Sexiste” a une connotation négative, mais en réalité, le sexisme est quelque chose d’inné chez tous les êtres humains. Le sexisme signifie simplement que les hommes et les femmes sont différents et, en tant que tels, devraient être traités différemment et selon des attentes différentes. Tout le monde le comprend instinctivement et la révélation réaffirme ces instincts : “Et le mâle n’est pas comme la femelle.” [Coran 3:36]

Les recherches passées ont suggéré que la biologie de l’évolution explique cette dynamique, soulignant que les femmes préfèrent les hommes avec des traits plus masculins et plus d’indicateurs de “forme athlétique”. Gul et Kupfer adoptent un point de vue similaire, mais vont dans une direction légèrement différente. Ils suggèrent que l’intérêt des femmes pour les hommes sexistes, en particulier les hommes qui font preuve de “sexisme bienveillant”, pourrait être dû au fait que ceux-ci sont perçu par les femmes comme étant plus intéressées à investir des ressources dans une femme.

“Sexisme bienveillant” sonne comme un grand terme pour le patriarcat prôné par l’Islam. Le patriarcat a une définition simple : Un système social dans lequel les hommes détiennent plus de pouvoir que les femmes. Toutes les sociétés de l’histoire ont été patriarcales. Plus important encore pour les musulmans, la société du Prophète ﷺ était patriarcale en ce sens que les hommes détenaient plus de pouvoir que les femmes. En outre, Allah appelle à ce patriarcat en termes explicites dans le Coran :

Les hommes ont la charge et la direction des femmes en raison des avantages que Dieu leur a accordé sur elles, et en raison aussi des dépenses qu’ils effectuent pour assurer leur entretien. [Coran 4:34]

Malgré les traductions créatives de certains activistes, la formulation de cette ayah est très claire : qawwamuna `ala. Allah a donné autorité aux hommes sur les femmes en raison de la manière dont Il a créé les hommes et les femmes et des rôles qu’Il a définis pour eux dans cette ayah et ailleurs, ainsi que dans l’exemple du Prophète ﷺ.

Mais, comme le montrent le Coran et la Sunna, c’est un patriarcat bienveillant. Les hommes sont des autorités en vertu du fait qu’ils prennent soin des femmes, les protègent, les mettent à l’abri du danger, pourvoient aux besoins de leurs enfants, etc. C’est un patriarcat qui profite à tous, hommes et femmes.

Il y a une profonde sagesse dans la manière dont Allah a créé les hommes et les femmes comme étant différents et a fait des deux sexes des rôles définis et complémentaires.

Les féministes, cependant, veulent dépeindre le patriarcat comme une force maléfique qui soumet les femmes aux intérêts égoïstes des hommes. Ce genre de patriarcat maléfique n’est rien de plus qu’un croque-mitaine inventé par l’imagination féministe. Oui, il y a des hommes violents qui violent les normes de la charia en faisant du mal à leur femme ou à leur fille. Mais ces individus ne constituent pas un “système d’oppression”, pas plus que les femmes violentes ne constituent un “système matriarcal d’oppression”.

En dépit des aspects du sexisme bienveillant qui semblent chevaleresques et romantiques, des recherches antérieures ont montré que les femmes qui souscrivent à ces croyances approuvent souvent les restrictions imposées aux libertés, à l’indépendance et à l’autonomie des femmes et peuvent avoir une incidence sur leur appui à l’égalitarisme des sexes.

Ce qui est tout à fait normal. Un mari protège sa femme de sa vie et prend soin d’elle avec son sang, sa sueur et ses larmes. Le moins que sa femme puisse faire est d’être dévouée, aimante et obéissante. C’est une question de bon sens.

Les hommes et les femmes sont naturellement attirés par les membres du sexe opposé qui remplissent ces rôles, que l’on peut résumer comme suit : les hommes comme soutiens de famille et protecteurs, les femmes comme mères et gardiennes du foyer. Seule l’endoctrinement moderniste a détourné les gens de ces principes fondamentaux que l’humanité pratique depuis des milliers d’années.

Gul et Kupfer ont eu recours à plusieurs expériences connexes afin de déterminer pourquoi les femmes trouvent les hommes ayant ce genre de croyances plus sexy et attirants. Ils ont constaté que les femmes qui considéraient ces types d’hommes comme plus attirants considéraient également que les hommes étaient plus disposés à les protéger et à prendre soin d’eux, et à s’engager dans une relation. Il est intéressant de noter que ces femmes n’étaient pas des idiotes frappées d’amour, mais qu’elles avaient les yeux ouverts sur ces hommes.

En d’autres termes, les femmes intelligentes savent quel genre d’hommes vont vraiment prendre soin d’elles et de leurs enfants. Apparemment, les hommes “éclairés” (par les valeurs modernes), les chevaliers blancs des réseaux sociaux sont plus utile pour gesticuler que pour autre chose.

Les femmes qui étaient à la fois plus et moins féministes affichaient des niveaux d’attirance similaires pour les hommes sexistes, donc cet effet n’est pas le résultat d’un manque de “réveil” des femmes.

Grosse surprise là.
Malgré tous leurs efforts, les féministes ne peuvent échapper à leurs instincts de base et à la façon dont elles ont été créées.

Les femmes qui trouvent les hommes sexistes attirants ne sont pas des traîtresses pour les autres femmes, ni des femmes naïves qui ne comprennent pas leurs choix. Ce sont plutôt des femmes qui prennent des décisions rationnelles, qui acceptent des compromis. Ce sont des femmes qui reconnaissent qu’il peut être plus bénéfique d’avoir un partenaire qui s’engage envers elles et qui est prêt à faire des sacrifices pour elles et leur famille, que d’avoir un homme féministe “éveillé” qui veut qu’elles soient indépendantes.

Tout d’abord, cela montre que l’attirance pour les hommes sexistes n’est pas le résultat d’un lavage de cerveau ou d’une non prise de conscience de la réalité. Les femmes ne sont pas seulement attirées instinctivement par les hommes sexistes, elles comprennent aussi rationnellement pourquoi les hommes sexistes sont globalement meilleurs pour leurs intérêts.

Deuxièmement, les hommes qui projettent une attitude “féministe éveillée” sont souvent ceux qui sont des bons à rien et même violent. Comme le font remarquer les chercheurs, de nombreuses femmes s’en aperçoivent – consciemment ou inconsciemment -, ce qui explique leur préférence pour les hommes sexistes, entre autres choses.

Il est temps pour les femmes de reconnaître leurs véritables sentiments et pour les hommes d’être les patriarches bienveillants dont le monde a besoin.

 

Daniel Haqiqatjou

Auteur de l’article : Rayan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *