Les Musulmans et l’acceptation du paganisme New Age

Astrologie, voyance, cristaux d’esprit, réincarnation d’une vie passée. Certaines de ces croyances ont-elles leur place dans l’Islam ? Est-il permis de croire en ces choses ?

La réponse claire est : “Non.” Mais que se passerait-il si ces croyances commençaient à se répandre au sein de la communauté musulmane occidentale ?

C’est exactement ce qui arrive aux chrétiens selon Pew Research. Selon les confessions, entre 20% et 46% des chrétiens acceptent aujourd’hui ces idées “New Age”. Bien sûr, le christianisme n’est pas exactement connu pour sa capacité à résister à l’influence païenne. Néanmoins, ces statistiques mettent en évidence une tendance qui touche également les musulmans : l’érosion d’une tradition normative.

 

La ” tradition normative ” est liée à la notion d’orthodoxie. Il s’agit essentiellement de l’idée que le halal et le haram, l’iman et le kufr, etc. signifient quelque chose pour nous. Nous nous soucions de ce que disent le Coran et la Sunna et nous reconnaissons qu’il y a des exigences objectives dans l’Islam. Et ces exigences objectives, c’est-à-dire les normes de croyance et de pratique, sont élucidées par une classe d’érudits religieux, à savoir les oulémas, qui sont reliés les uns aux autres par un long héritage d’enseignement et d’apprentissage qui remonte au prophète ﷺ. En un mot, voilà ce que signifie accepter la tradition islamique.

Mais la tradition est constamment attaquée par la modernité. La modernité est l’antithèse de la tradition. La modernité dit que la tradition nous retient et nous empêche de progresser. Nombreux sont les kuffars qui ont accepté cette philosophie du progrès et ont abandonné la religion traditionnelle en conséquence. Malheureusement, certains musulmans ont décidé d’emboîter le pas et, par la suite, certains sont sortis du giron de l’islam.

 

L’astrologie banalisée sur MuslimGirl.com.

L’acceptation du paganisme “New Age” est le signe révélateur de la dissolution de la tradition normative. Sans l’influence puissante du traditionalisme abrahamique, l’Occidental moyen a recours à la métaphysique païenne pour combler ce vide spirituel. En réalité, l’astrologie, la voyance, les cristaux d’esprit et la réincarnation sont tous des abominations pour le christianisme traditionnel, le judaïsme, et l’Islam. Mais de plus en plus, la religion est considérée, au mieux, comme une identité culturelle. La plupart des chrétiens en Occident ne vivent pas leur vie selon les préceptes de la normativité chrétienne traditionnelle. Leurs croyances, leur sens du bien et du mal, leur but ultime, etc. sont déterminés par les sensibilités culturelles occidentales. C’est la faute de leurs chefs religieux qui ont permis à la laïcité libérale de prendre des proportions incontrôlables parmi eux. Et maintenant, le paganisme indécent et obscène a pris racine.

Si nous ne voulons pas d’un retour au paganisme au sein de la communauté musulmane, il serait sage de ne pas faire leur erreur. Nous pouvons commencer par ne pas nous reposer sur nos lauriers en ce qui concerne la pratique de Noël, d’Halloween, de Pâques, etc. dans la communauté. Si vous souhaitez que vos enfants quittent l’Islam avant qu’ils n’atteignent l’école secondaire, envoyez-les aux fêtes de Noël et d’Halloween et tout ces délires. Laissez les donc vivre leur vie et n’ayez pas l’air surpris quand l’inévitable arrive.

Les femmes sont plus susceptibles que les hommes d’adhérer aux croyances New Age

Au fait, les femmes sont plus susceptibles d’adhérer à ce paganisme New Age selon Pew, comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus. Je ne veux pas en tirer de conclusions, mais je pense qu’il s’agit d’une disparité notable entre les sexes.

“Le divin est en vous”
“retirer mon hijab fut une lente transition”

Daniel Haqiqatjou.

Auteur de l’article : Rayan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *