Les musulmans et le mirage de la démocratie.

J’ai été sincèrement surpris que les gens s’offusquent à propos de mon post sur les défauts profonds du système électoral. N’étiez-vous pas les mêmes personnes qui pleuraient en 2016 quand Trump a gagné les élections sans gagner le vote populaire ? N’étiez-vous pas les mêmes à vous plaindre à quel point le système doit être “brisé” si un fasciste raciste comme Trump peut gagner une élection ? Maintenant (que deux “musulmanes” ont été élus au parlement), quiconque critique le système électoral et s’interroge sur son efficacité à apporter des changements significatifs est un idiot pessimiste qui ne sait pas de quoi il parle ? On dirait qu’on a un problème de mémoire à court terme.

Mon article original dénonçait aussi les platitudes. Voici une platitude que j’entends souvent :

“Oui, les musulmans DOIVENT voter pour la gauche libérale, mais ce n’est pas seulement de la partisanerie aveugle. Les libéraux devront nous rendre des comptes!”

Oh vraiment ? Comment allez-vous, en tant qu’imam, demander des comptes à un représentant élu ? La seule façon pour un électorat de demander des comptes à un politicien est de voter contre son parti à la prochaine élection. Ces imams pro-vote vont-ils encourager la communauté à voter à droite ? Est-ce que ça arrivera un jour ? Non, ils ne le feront jamais. Ce sont des partisans et certains d’entre eux (pas tous) profitent grandement de leur relation avec les progressistes de gauche. Comment donc ceux pour qui vous votez auraient à vous rendre des comptes ? Pourquoi un politicien de gauche s’inquiéterait-il de perdre des votes musulmans alors que ces imams ont prouvé qu’ils n’encourageraient jamais le vote pour l’autre parti ?

C’est pourquoi ce ne sont que des platitudes. La communauté mérite d’être éduquée au mirage de la démocratie. Ils méritent d’être désillusionnés et désenchantés par ces absurdités.

Daniel Haqiqatjou

Auteur de l’article : Rayan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *