L’histoire secrète du Jihad

Ce livre est un récit de vie de la part d’Abou Hafs Al Mouritani, ancien n°3 d’Al Qaeda et mufti du groupe. Vous pouvez l’acheter en clinquant sur ce lien. 

Si ce que cet homme dit est vrai, Ben Laden est le principal artisan de la défaite du mouvement djihadiste :

– manque d’intelligence stratégique. 1)Attaques terroristes en Arabie Saoudite conduisant à la déchéance de nationalité et donc à l’assechement des fonds provenant d’Arabie. 2)Attaques terroristes visant les ambassades américaines qui conduisent à l’expulsion d‘Al Qaeda au Soudan et à la saisie des biens de Ben Laden. Il est venu avec 10 millions de dollars, il est expulsé avec 100 000 dollars. 3)Suivi aveugle de la stratégie “gestion de la terreur” visant à commettre des attentats pour attirer les forces occidentales sur nos terres et les avoir à l’usure. On a voulu reproduire ce qui avait été possible avec l’URSS. Sauf que les USA ne sont pas l’URSS et ça n’a absolument pas fonctionné. Les Talibans ont perdu leur bastion. L’Afghanistan est en ruine.

– gestion totalitaire du groupe. Ben Laden “consultait” ses compagnons, dont le mufti, mais n’en faisait qu’à sa tête. C’était une consultation de facade. Le mufti était contre les attentats visant les civils, Ben Laden les organisait quand même. Le mufti était contre une attaque massive sur le territoire américain, Ben Laden l’a fait quand même. Quelle est l’utilité de prendre un mufti si c’est pour aller à l’encontre de ses fatawas ?

On voit que ce groupe a une grande responsabilité dans la dérive du jihad actuellement. A l’heure où nous parlons, peu de choses ont changé. La situation est même pire. Alors que la Ghouta est à feu et à sang, que le régime syrien a repris l’immense majorité de son territoire, que la Turquie fait mumuse avec les Kurdes à Afrin : les rebelles jihadistes n’ont pas trouvé mieux que de s’entretuer dans les zones encore sous leur contrôle… 
L’autoproclamé Etat Islamique n’a toujours pas compris la leçon. Après avoir été décimé, il continue de comettre des attentats visant des lieux publiques. 

 

 

Auteur de l’article : Rayan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *