L’homme en sous-vêtements rouge (4) : le test de l’universalité

Chapitre 4 : Le test de l’universalité

 

Il existe peut-être quelques autres tests que nous pourrions appliquer pour vérifier si la carte d’identité est valable ou non. L’un d’entre eux, qui fait sens, est l’idée d’universalité. Ce que cela signifie, c’est que ce message du Créateur devrait être pour tout le monde. Tant que les humains ont généralement la capacité rationnelle de comprendre les raisons de l’existence du Créateur et de poser réellement les questions profondes sur la vie, la mort, l’univers et tout le reste, il semble déraisonnable que le Créateur ne donne des conseils qu’à un groupe restreint d’humains et laisse tous les autres de côté. Bien sûr, le Créateur peut avoir de très bonnes raisons de choisir un groupe en particulier pour porter et suivre ses sages instructions, tout comme il peut y avoir de bonnes raisons de choisir de donner le message à une personne exceptionnelle plutôt que de parler à tout le monde individuellement. Malgré tout, la question se pose de savoir ce que nous sommes censés faire si nous ne faisons pas partie de ce groupe restreint. Que nous arrive-t-il ? Il semble étrange que le Créateur, qui a fourni à chaque humain les moyens de satisfaire tous ses besoins, ne fournisse pas les moyens de satisfaire ce qui est psychologiquement, mentalement et spirituellement le plus grand besoin, c’est-à-dire les réponses aux grandes questions !

Cela élimine à peu près le judaïsme. Le judaïsme est super si vous êtes né d’une femme juive, pas si super si vous ne l’êtes pas. Même si un certain nombre d’entre nous ont tendance à penser que notre pays, notre race, notre tribu, notre ville ou notre équipe de football est le meilleur (ou du moins le sera un jour), la plupart d’entre nous auraient du mal à accepter l’idée qu’à moins de naître dans une certaine race ou tribu, vous n’avez aucun espoir d’atteindre la béatitude éternelle du paradis à votre mort, et que la sage guidance du Créateur est uniquement pour eux et non pour vous. Donc, même si c’était vrai, la plupart d’entre nous devraient de toute façon rejeter cette idée comme étant sans importance ! Il y a quelques autres raisons pour lesquelles le judaïsme pourrait raisonnablement être écarté, mais ce n’est pas le moment de le faire.

Il faut que nous nous arrêtions ici pour un bref interlude.

Je vous avais prévenu dès le début que vous n’alliez pas aimer ça !

J’aurais peut-être dû vous avertir un peu plus que les conclusions de cette approche rationnelle pourraient signifier aller complètement à l’encontre de vos désirs et des choses que vous pensez vouloir dans la vie. J’aurais peut-être dû vous avertir que vous pourriez en fait détester la vérité, et si vous êtes ce genre de personne qui pense que votre vie va bien, et que vous avez tout ce dont vous avez besoin… eh bien, je pourrais vous avertir qu’il y a beaucoup de raisons pour lesquelles les choses pourraient ne pas rester comme ça pour vous pendant longtemps. Mais si vous êtes ce genre de personne, vous n’écouteriez probablement pas vraiment de toute façon. Alors, voilà.

ATTENTION !

Ce qui suit s’adresse uniquement aux personnes qui sont vraiment prêtes à mettre leurs préjugés de côté, à réfléchir un peu plus profondément et à suivre la conclusion la plus raisonnable.

Jusqu’à présent, les choses ont été faciles. Ce qui suit va être un peu difficile puisqu’il s’agira de prendre les décisions et de tirer les conclusions qui s’imposent. Je n’essaie pas de vous décourager. Vraiment pas, parce que cela en vaut la peine. Après tout, y a-t-il quelque chose qui en vaille vraiment la peine et qui n’ait pas nécessité un travail acharné ? Eh bien, les conclusions auxquelles je vous conduis ici, nécessiteront un certain effort de suivi. En fait, pour certains, cela demandera un effort considérable.

Le travail n’est pas physique, ni même mental dans le sens où il faut beaucoup réfléchir. Si vous avez accepté de faire appel à la raison et au bon sens pour arriver à vos conclusions, et si vous êtes prêt à prendre l’option la plus raisonnable et que c’est tout ce qui compte pour vous, je pense que tout ira bien. Certains d’entre vous n’y arriveront pas. Certains d’entre vous qui lisent ceci pourraient même être d’accord avec tout et continuer à vivre comme ils l’ont toujours fait… ou du moins ils essaieront. Je dis qu’ils essaieront car ils n’en seront pas capables, et je parle avec expérience. Ce qui suit va vous amener à la conclusion qui, pour certains, pourrait être une vérité choquante. D’autres l’ont peut-être déjà soupçonnée. Une chose est sûre, une fois que vous connaissez la vérité, votre vie ne sera plus jamais la même. Elle sera toujours avec vous. Quelle que soit la force avec laquelle vous voulez vous échapper, vous ne pouvez pas vous enfuir de vous-même.

VOUS AVEZ ÉTÉ PRÉVENU !

Alors, revenons là où nous nous sommes arrêtés… Cela nous laisse à peu près deux prétendants. Le zoroastrisme et l’islam.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’Islam a le dessus sur le zoroastrisme. Premièrement, l’islam prétend être une religion universelle pour tous. Contrairement à ce que certains pourraient penser, et contrairement au comportement de certains adeptes de l’islam, l’islam n’est pas une religion arabe, pakistanaise ou indienne. Elle est tout autant destinée aux Blancs, qu’aux Arabes, aux Africains ou aux Esquimaux.

Il est également intéressant de noter que le mot “Islam” est un mot arabe qui a un sens, et qu’il s’agit d’un terme descriptif qui signifie “soumission” ou “abandon” au Créateur. Un musulman est donc celui qui prétend obéir et suivre les conseils du Créateur. Il affirme également que ce message fondamental de croire et de suivre le Seul Dieu, Unique et transcendant est le message fondamental que le Créateur a toujours révélé par l’intermédiaire de personnes spécialement choisies, appelées prophètes ou messagers. Le nom de cette religion n’est pas lié à une personne ou à un lieu particulier. Le judaïsme (Juda), le christianisme (Christ), le bouddhisme (Bouddha), l’hindouisme (Inde), le zoroastrisme (Zoroastre), sont tous liés à une personne ou à un lieu. Ainsi, par exemple, si l’on vit dans un endroit éloigné et que l’on n’a jamais entendu dire qu’un homme appelé Jésus, qui est aussi Dieu et le fils de Dieu, est mort pour ses péchés, il n’y a aucun moyen de s’en rendre compte par l’esprit ou par l’expérience. Personne ne pourrait jamais arriver à cette conclusion par la raison. Il faudrait que quelqu’un vous le dise. Ce n’est pas le cas de l’Islam. L’idée de base de l’Islam, qu’il y a un Créateur Unique dont nous devrions suivre les conseils, est quelque chose que n’importe qui, n’importe où, pourrait comprendre. En tant qu’idée, l’Islam, la soumission au Dieu Unique, est vraiment universel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*