L’instruction en famille

Qu’est-ce que l’école à la maison (ou instruction en famille) ?

L’école à la maison est une méthode alternative d’enseignement. Elle n’est pas limitée à la maison, mais elle se passe aussi en plein air avec la découverte de la nature, la visite de lieux culturels comme des musées, etc.

Le parent n’est pas nécessairement l’enseignant, il est plutôt le chef d’orchestre de l’enseignement. L’enseignant, selon vos envies, peut être un autre membre de la famille, un tuteur ou même un enseignant en ligne.

On peut penser l’instruction à la maison comme une étape supplémentaire dans le fait d’être parent, une étape naturelle. En effet, notre enfant apprend à manger, à parler, à marcher à nos côtés. Comme nous avons nourri les besoins de notre enfant dans tous ces domaines, nous pouvons continuer à nourrir ses besoins dans d’autres domaines. Il faut voir l’école à la maison comme la continuité de ce que nous faisions déjà avant d’une certaine manière.

Lorsque l’on devient parent, nos instincts de protections s’activent, nous voulons protéger nos enfants de tout le mal qui pourrait leur arriver, de toutes les formes : physique, psychologique, etc.

J’ai toujours pensé que l’école collective, qu’elle soit publique ou privée, n’est pas un environnement sain pour mon enfant, sur tous les aspects. Harcèlement, vulgarité, effet de groupe, uniformisation de la pensée, idéologie contraire aux valeurs traditionnelles, éloignement de la famille, etc. Nous développerons tous ces points in cha Allah.

Au fur et à mesure de ces lectures, j’aimerais que vous gardiez en tête cette question : pourquoi envoyer la prunelle de mes yeux, dans un environnement aussi malsain, alors qu’il pourra avoir un meilleur enseignement et un meilleur environnement à mes côtés ?

Pourquoi l’école à la maison.

1. Le paradigme

Tout ce que nous croyons, les lentilles par lesquelles nous comprenons le monde, les choses qui nous arrivent, etc. constituent « notre vision du monde » ou notre paradigme. L’instruction en famille nous permet de transmettre notre vision du monde, nos valeurs à nos enfants. Permettre à nos enfants d’avoir les bonnes lentilles pour distinguer le vrai du faux, le bon du mauvais.

Chaque famille a des valeurs particulières (que cela soit des valeurs religieuses,des valeurs éthiques, etc.) et l’État à ses propres valeurs, qui changent en fonction du temps, les valeurs de la République française en 1950 n’étaient pas les mêmes que les valeurs de la République en 2020, mais quoi qu’il en soit l’État cherche à mouler les élèves avec ses valeurs et n’a strictement aucun respect pour les valeurs que peuvent avoir votre famille.

Un professeur de la République enseignant à ses élèves que la nourriture halal est une superstition dépassée

Par exemple, les valeurs de la République en 2020 sont totalement imprégnées des idéologies LGBTQ1,féministe2, scientiste3, relativiste4 qui vont totalement à l’encontre des valeurs des religions traditionnels. Donc il est très difficile de maintenir la religiosité de nos enfants en les mettant à l’école de la République, c’est d’ailleurs l’une des raisons principales qui expliquent l’explosion de l’irreligiosité5 en France depuis un siècle.

Le ministère de l’éducation lutte activement pour normaliser l’homosexualité, le lesbianisme et la transsexualité.

L’école de la République transmet sa vision du monde aux enfants. D’ailleurs elle les appelle les enfants de la République6. L’école n’est pas un endroit neutre où l’enfant irait simplement apprendre des savoirs fondamentaux (mathématiques,langues, géographie, sciences, etc.) c’est l’endroit où l’enfant apprend également l’idéologie de l’État, c’est ce qui se « cache » derrière la phrase « apprentissage de la citoyenneté » et les cours d’éducation morales et civiques :

A. Liberté : Tout le monde doit avoir le droit de faire ce qu’il a envie de faire, tant que ça ne nuit pas à la liberté d’autrui ou à la loi. Ainsi il n’y aucun mal à avoir des relations sexuelles avec une personne du même sexe ou à multiplier les relations sexuelles hors mariage, chacun fait ce qu’il veut.

B. Égalité : Tous les citoyens sont égaux, il n’y a aucune différence de valeur entre quelqu’un qui est bon ou quelqu’un qui est mauvais moralement, d’ailleurs qu’est-ce que la moralité si ce n’est des résidus archaïques de la religion ? La seule morale valable est la morale libérale : fait ce que tu veux tant que tu ne fais pas de mal aux autres.

C. Laïcité : La religion et ses signes n’ont pas leur place en public, vous êtes religieux ? Libre à vous (et encore on vous rappellera assez souvent la stupidité de vos croyances arriérés), mais soyez le chez vous ou dans votre lieu de culte, mais surtout pas à l’école.

D. Occidentalisme : Votre enfant apprend à voir le monde avec des lentilles occidentales. La démocratie et le libéralisme sont les meilleurs systèmes du monde : le monde musulman est barbare et arriéré et il est normal que l’Occident cherche à le civiliser. Cela créé un sentiment d’infériorité dans l’esprit de l’enfant musulman en plus de lui mettre des ambiguïtés sur le Coran et à la Sunnah car de nombreux versets et hadiths sont en opposition à la pensée libérale et au féminisme.

La mise en place d’un parcours citoyen permettant aux élèves d’adhérer progressivement à toutes les valeurs de la République.

2. La période pendant laquelle vous avez une vraie influence sur votre enfant est courte.

Généralement, les enfants en Occident vivent avec leurs parents jusqu’à l’âge de 18-23 ans, on peut penser qu’on peut éduquer nos enfants durant tout ce temps, mais c’est faux. Demandez à la plupart des parents autour de vous, ils vont diront la même chose : les enfants prennent leurs parents pour modèle jusqu’à l’entrée au collège, maximum. Après cela, le respect et l’envie de vous prendre pour modèle diminue considérablement. Les parents sont remplacés par les professeurs, les amis à l’école, les modèles que les enfants suivent à la TV ou sur les réseaux sociaux (Instagram, Snapchat, Facebook, etc.). En mettant nos enfants à l’école, nous faisons donc le choix de réduire la durée et la portée de notre influence sur nos enfants, nous faisons le choix de donner l’éducation de nos enfants à l’État, nous en faisons les enfants adoptifs de l’État.

3. Inversion des valeurs

L’école est un microcosme de la société dans son ensemble. Posez-vous la question : est-ce que la société dans laquelle nous vivons est saine ?

La société contemporaine évolue rapidement, les valeurs traditionnelles partent en fumée. Le Prophète (sws) a dit dans un fameux hadith :

«Viendront aux Hommes des années trompeuses où l’on croira le menteur et démentira le véridique. On fera confiance au traître et on se méfiera du digne de confiance. Surtout, les Ruwaybidah auront voix au chapitre ». On demanda : «Que sont les Ruwaybidah ? ». Il dit : « ce sont des hommes insignifiants qui parleront des affaires publiques »7

N’est-ce pas l’époque dans laquelle nous vivons ? Les religieux sont rabaissés, les impudiques sont des stars, les menteurs et les arnaqueurs sont au pouvoir.Dans un autre hadith il (sws) a dit :

“Il viendra après moi une épreuve comme l’obscurité de la nuit, dans laquelle un homme se réveillera comme un croyant et entrera le soir comme un incroyant, ou se réveillera comme un incroyant et entrera le soir comme un croyant.” Un homme parmi les musulmans a dit : “Que devons-nous faire dans ce cas, ô Prophète ?” Il (sws) a dit : “Restez dans vos maisons et cachez-vous”.8

Encore une fois, n’est-ce pas similaire à ce que nous vivons aujourd’hui ? Combien de musulmans apostasient de la religion ou deviennent au minimum des « musulmans non-pratiquants » ou des « musulmans culturels », ne pensez-vous pas que la cause première de tout ceci soit le fait d’éduquer nos enfants dans un environnement malsain dans lequel tout est fait pour que les gens suivent leurs passions, leurs plaisirs et glorifient leur égo ? L’instruction en famille sert de barrière protectrice entre les valeurs de la famille et les valeurs de la société dégénérée.

4. Les liens familiaux

Les enfants scolarisés passent beaucoup plus de temps (si on enlève le temps « vide » à la maison comme le sommeil) avec des étrangers qu’avec leur propre famille. Ils ont très peu de temps à consacrer à leur famille proche, sans même parler de leur famille élargie. Il est facile de faire ce constat, en tant qu’enfant unique, je n’ai pas eu à connaître ça, mais je vois ça de l’extérieur : chaque fois que je demandais à des amis comment allaient ou ce que faisaient leurs frères et sœurs, ils savaient à peine me répondre ! Ils vivaient sous le même toit, mais c’est comme s’ils ne se connaissaient pas. L’instruction en famille, à l’inverse, renforce les liens familiaux, surtout les liens entre les frères et sœurs.

5. L’environnement

Le Prophète (sws) a dit :

« L’homme est sur la religion de son ami proche, ainsi que l’un d’entre vous regarde qui il prend comme ami proche ».9

Nous perdons prise sur les fréquentations de nos enfants lorsqu’ils vont à l’école. Nous ne savons rien de la moralité de leurs amis ni sur celle de leurs professeurs, ceci alors que notre enfant va s’imprégner des manières, des comportements et des valeurs de ces personnes.

Adapté des travaux d’Umm Khalid.

Suite prochainement in cha Allah

Annotations

1 Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres, Queers

2 La femme doit faire exactement tout comme les hommes et vice versa. Disparition des rôles de genres qui marquent l’histoire humaine depuis ses débuts.

3 La science décrit le monde tel qu’il est, la science est la vérité absolue et aucune vérité n’existe en dehors de la science. La théorie de l’évolution est la vérité absolue, l’histoire d’Adam et Eve est une fable, l’homme n’est qu’un singe évolué.

4 Toutes les religions sont des fabrications humaines, aucune religion, aucune culture, aucune civilisation n’est meilleure qu’une autre, tout n’est que fabrication humaine. Il n’y a aucun mal à célébrer toutes les fêtes religieuses des autres religions, ce ne sont que des choses culturelles.

5 Explosion de l’athéisme (Je pense que Dieu n’existe pas), de l’agnosticisme (je ne sais pas si Dieu existe, on ne peut pas savoir), du déisme (oui il y a un Dieu, mais les religions sont fausses, je crois en Dieu dans mon coeur, ça me suffit).

6 « Les enfants appartiennent à la République avant d’appartenir à leurs parents » Danton, l’un des héros de la Révolution française.

7 Rapporté par Ahmed et Ibn Majah

8 Rapporté par Tabarani, le début du hadith est également présent dans Muslim.

9 Rapporté par Abu Dawud

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*