Qu’est-ce que la da’wah?

Définition

Dans la perspective du Coran et de la Sunna, da’wah signifie appeler à Allah et sa religion.
Allah dit dans le Coran : “Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés”. (16:125). Il dit aussi : “Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. ” (3:104). Dans ce verset, les mots “tout ce qui est bon (al-khayr)” signifient l’ensemble de l’Islam.

Ibn Taymiyyah, a dit :

“La Da’wah est d’appeler les gens à croire en Allah et en ce que Ses Messagers ont apporté, en acceptant ce qu’ils ont apporté et en leur obéissant dans ce qu’ils ont ordonné… La da’wah implique d’ordonner tout ce qu’Allah a ordonné et d’interdire tout ce qu’Allah a interdit et c’est précisément ce que signifie ordonner le convenable et interdire le blâmable”.

La guidance vient d’Allah

Il est important de noter que la da’wah ne vise pas à convertir les gens à l’Islam ; notre devoir est de transmettre le message de la meilleure façon possible. La guidance vient d’Allah seul.

RÉFLEXION
Lisez le passage suivant sur Nuh (la paix soit sur lui) et sa da’wah à son peuple. Identifiez et soulignez les différentes méthodes et approches que Nuh a utilisées pour faire la da’wah. Il s’est écrié :

Seigneur ! J’ai appelé mon peuple, nuit et jour. Mais mon appel n’a fait qu’accroître leur fuite. Et chaque fois que je les ai appelés pour que Tu leur pardonnes, ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles, se sont enveloppés de leurs vêtements, se sont entêtés et se sont montrés extrêmement orgueilleux. Ensuite, je les ai appelés ouvertement. Puis, je leur ai fait des proclamations publiques, et des confidences en secret. J’ai donc dit: « Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur (71, 5-10)

Maintenant, réfléchissez à ce verset sur la da’wah de Nuh : “Personne n’avait cru en lui, sauf quelques uns.”(11:40). Toutes ces années à donner la da’wah et seules quelques personnes ont accepté. Cependant, quelqu’un pourrait-il dire que Nuh n’a pas rempli son devoir ? Bien sûr qu’il l’a fait. Son travail consistait à transmettre le message, et c’est ce qu’il a fait. Allah est celui qui guide qui Il veut. C’est la même chose pour nous : notre travail est de transmettre le message ; tout ce qu’Allah fait après cela dépend de Lui.

 

Être holistique (complet, global) dans notre Dawah

Allah dit : “Et qui est meilleur en parole que celui qui invite à Allah et fait le bien et dit : “En effet, je suis du nombre des musulmans”. (41:33). Dans ce verset, l’appel à Allah et le fait d’être une personne vertueuse en action sont combinés, ainsi que le fait d’expliquer clairement “voilà ce qu’est un musulman” / “Ceci est l’Islam”. Il est absolument vital de faire l’appel au tawhid et à l’Islam. Mais il est également important d’être une personne qui intègre l’islam dans ses actions. Par conséquent, lorsqu’il s’agit de notre da’wah, nous pouvons l’intégrer en montrant la beauté de l’islam dans nos actions, en contribuant positivement à la société par nos actes.

Les fruits de cette démarche contribueront à établir la crédibilité et les relations nécessaires à un environnement propice, afin de construire des conversations significatives. Cela permettra de faire tomber les barrières, afin que les non-musulmans puissent poser des questions qu’ils ne se sentent pas à l’aise de poser, et de changer la perception que les non-musulmans ont actuellement des musulmans. Par exemple, selon MEND (2014), 61 % des Britanniques ne croient pas que l’islam soit compatible avec la culture britannique. La perfection de la foi implique non seulement une bonne moralité, mais aussi un bon traitement pour tous. La façon dont nous faisons la da’wah peut donc être extrêmement diverse (tant qu’elle se situe dans les limites de l’Islam). La da’wah ne se limite pas à organiser une conférence au centre ville, mais elle peut se faire par le biais d’événements, d’expositions, ou si vous avez l’intention de donner la da’wah par les actes : offrir à manger à vos voisins, donner des cadeaux à vos collègues de travail, nourrir les sans-abri, faire des dons du sang, etc.

Activité
Discutez et notez quelques activités “dawah par les actes” que vous pouvez faire pour rendre votre da’wah plus complète.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*