Réaction au débat Oubrou-Meziani

Qur’an 48:29 :

“Muhammad est le Messager d’Allah, et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux.”

Il y a quelques jours de cela je visionnais un débat entre Oubrou, le médiatique grand imam (?) de Bordeaux, et Meziani, jeune essayiste, portant sur la sécularisation, et je ne pouvais m’empêcher d’apercevoir au loin une sorte de mépris et condescendance du premier à l’égard du second, je pensais être le seul mais un ami a confirmé ces intuitions ; le rapport d’un maître à son élève ou même d’un croque-mort à un cadavre. Oubrou donnait l’impression que son interlocuteur avait un rapport presque grégaire à la notion de sécularisation, qu’il ne la comprenait pas totalement, ou pire, qu’il la comprenait à moitié ou, pire encore, qu’il ne pouvait même pas la comprendre, alors qu’ayant lu un livre de Meziani – que j’ai même pu apprécier à une époque – je sais qu’il a des références intellectuelles assez complètes sur toutes ces questions de civilisation, dont celle précise de la sécularisation (de ce que j’ai lu il a cité, par exemple, Guénon, Bennabi, Iqbal, Lipovetsky ou encore Bauman).

Je me suis alors demandé : a-t-on jamais vu Oubrou agir de la sorte avec, non pas un intellectuel, mais même un(e) journaliste non-musulman(e) ? J’en ai guère souvenir, et c’est une sorte de permanence psychologique chez beaucoup d’intellectuels (ou supposés tels) d’une tendance libérale-moderniste-réformiste parmi ceux qui se disent musulmans : ils ont un mépris royal du musulman qu’ils compensent trop souvent avec une soumission servile vis-à-vis du non-musulman ; ils parlent aux musulmans, ou même des musulmans, comme la lie de l’humanité, mais quand ils discutent avec des mécréants ou discourent à ceux-ci ils retrouvent immédiatement les nobles vertus de l’humilité intellectuelle.

Ce n’est peut-être qu’une impression somme toute subjective, mais cela ne s’arrête pas dans le domaine microcosmique : à une échelle plus large on peut voir que les “armées musulmanes” ne semblent avoir été formées que pour réprimer les peuples musulmans. *

Avec ces gens vous pouvez être croisés, communistes, adorateurs de la vache, Iblis, … vous aurez toujours droit à moins d’irrévérence, si ce n’est plus de miséricorde, que si vous étiez musulmans, et je pense que c’est bien un signe par lequel on les reconnaît.
 
 
Arslan Akhtar

*Armée algérienne qui massacre le peuple algérien dans les années 90.

Armée marocaine qui tabasse les manifestants du Hirak marocain.

Armée libanaise qui tabasse et tire à balle réelle contre les manifestants récemment.

Armée syrienne qui extermine le peuple syrien depuis 2011.

Armée égyptienne qui réalise un coup d’État, massacrant 4000 civils et en emprisonnant des dizaines de milliers, qui met au pouvoir un tyran laïc grand ami d’Israël.

Les exemples sont trop nombreux pour être énumérés complètement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*